Loren Cunningham : avis de décès

LOREN CUNNINGHAM, LE FONDATEUR DE JEUNESSE EN MISSION (JEM) S’EN EST ALLÉ VERS JÉSUS, LE 6 OCTOBRE 2023 , À L’ÂGE DE 88 ANS.

Loren a été la première personne de l’histoire à voyager pour l’amour du Christ et de la Grande Mission dans toutes les nations souveraines de la terre, tous les pays dépendants et dans plus de 100 îles et territoires (Marc 16:15). Aujourd’hui, un nouveau tampon s’ajoute à son passeport bien écorné : LE CIEL !

Loren est souvent appelé le « dérégulateur de la mission » ; en effet, en créant des opportunités pour les jeunes de servir la mission à court terme, de manière interconfessionnelle, globale et non salariée, Loren brisait le paradigme missionnaire des années 1960. Cette nouvelle façon de faire a ouvert tout grand les portes de la mission et permis à des millions de personnes de venir de partout et d’aller partout en tant que missionnaires dans le monde entier, de proclamer la vérité de Dieu et de manifester son amour.

Le ministère qu’il a fondé, Jeunesse en mission, est un mouvement missionnaire mondial en constante expansion, né en 1960, qui a touché toutes les nations du monde par le biais de l’évangélisation, de la formation et des ministères de compassion ( ywam.org ). Des dizaines de milliers de staffs de plus de 200 pays, de dénominations et traditions chrétiennes diverses servent ce mouvement à plein temps, dans plus de 2 000 sites de JEM, dans près de 200 pays. Des millions de personnes ont participé à des programmes de JEM en tant qu’étudiants, volontaires à court terme ou staffs à plein temps.

Nombreux sont ceux qui considèrent JEM comme l’un des plus grands mouvements missionnaires au monde. Pourtant, face à cette affirmation, Loren redonnait toujours la gloire à Jésus, en affirmant: « Aussi grande soit-elle, cette mission n’est pas assez grande puisque le dernier commandement de Jésus, qui est d’atteindre le monde entier avec l’Évangile, n’est pas encore accompli. » Il était bien connu pour son appel à construire des ponts pour unir le corps du Christ, toujours prompt à reconnaître les réussites des autres missions et églises avec qui il travaillait en partenariat.

Homme humble et pieux, Loren est toujours resté une personne accessible. Pionnier de JEM, il a toujours mis l’accent sur les JEMiens eux-mêmes, pour que JEM soit décentralisée et ne repose pas sur une hiérarchie de direction. Lorsque les gens l’appelaient « Docteur » ou « Révérend », il répondait immédiatement : « S’il vous plaît, appelez-moi Loren. »

La vision des vagues

Loren reçut son appel pour la Grande Mission à genoux devant l’autel lors d’une réunion de réveil style « Brush arbour » en 1948. Il était alors âgé de 13 ans. Dieu lui parla au travers de Marc 16:15 : « Va dans le monde entier, et prêche l’Évangile à toute créature. »

Cet appel personnel fut ensuite confirmé par une vision – un film dans son esprit – reçue en 1956, alors qu’il se préparait à un temps de ministère aux Bahamas ( YWAMValues.com ). Il séjournait dans la maison d’un missionnaire, et priait, agenouillé à côté de son lit, pour se préparer à parler ce soir-là. Il nous le raconte : « Soudain, la carte du monde était devant mes yeux, mais cette carte était vivante et en mouvement ! Je pouvais voir tous ses continents, et des vagues s’écrasaient sur
leurs rivages. Chaque vague se dirigeait vers un continent, puis reculait, puis remontait jusqu’à recouvrir complètement le continent. 

Les vagues se transformaient en jeunes personnes – des jeunes de mon âge et même plus jeunes – qui couvraient tous les continents du globe. Ils parlaient aux gens au coin des rues et à la sortie des bars. Ils allaient de maison en maison et prêchaient l’Évangile. Ils venaient de partout et allaient partout; ils prenaient soin des gens. Puis, tout aussi soudainement qu’elle était arrivée, la scène disparut. » (Extrait du livre « Est-ce bien toi, Seigneur ? » de Loren Cunningham avec Janice Rogers, Éditions Jeunesse en mission).

Parmi les initiatives mondiales lancées sous la direction de Loren, figurent Les Fabricants de Joie, l’Université des Nations, YWAM Ships (28 navires desservent actuellement les îles et les côtes les plus isolées) et une myriade d’autres ministères créés par les leaders qu’il a inspirés.

La Magna Carta chrétienne

La Magna Carta chrétienne, rédigée par Loren en 1981, comprenait à la fois ses objectifs personnels et les objectifs communs de JEM qui sont implicites à l’Évangile :

Chaque personne sur terre a le droit de :

  1. Entendre et comprendre l’Évangile de Jésus-Christ.
  2. Avoir une Bible disponible dans sa propre langue.
  3. Avoir une communauté chrétienne disponible près de chez soi, pouvoir se réunir régulièrement chaque semaine pour la communion fraternelle, recevoir un enseignement biblique et adorer avec d’autres membres du corps de Christ.
  4. Avoir accès à une éducation chrétienne pour ses enfants.
  5. Avoir accès aux nécessités de base de la vie : nourriture, eau, vêtements, abri et soins médicaux.
  6. Mener une vie productive et épanouie spirituellement, mentalement, socialement, émotionnellement et physiquement.

Influencer toutes les sphères de la société

Loren était également le cofondateur (avec sa femme Darlene et le Dr Howard Malmstadt) de l’Université des Nations (UdN), un ministère mondial de JEM ( www.uofn.edu ) conçu autour des “sept sphères” qui influencent chaque société. En 1975, Dieu donna cette vision des sphères simultanément à Loren et au Dr Bill Bright, fondateur de Campus pour Christ (CRU). L’UdN fut créée en 1978 et se développa pour offrir aujourd’hui plus de 600 formations et séminaires (certains dans près de 100 langues différentes) dans plus de 800 sites/campus, dans plus de 160 pays. Des centaines de milliers d’étudiants sont enregistrés dans les fichiers internationaux de l’UdN. Tous commencent par suivre une École de Formation de Disciples (EFD), qui sert de formation d’entrée et de pré-requis pour toute autre formation de l’UdN et pour devenir membre du personnel de JEM.

Éradiquer la pauvreté biblique et traduire la Bible dans toutes les
langues maternelles de la terre

Depuis les années 1960, Loren a porté ce fardeau, avec de nombreux autres leaders mondiaux, de rendre la Bible accessible à chaque personne sur terre, mettant ainsi fin à la pauvreté biblique dans le monde entier. Partout où l’Écriture va, l’Esprit de Dieu apporte la transformation ! Loren a rencontré des centaines de dirigeants influents de confessions évangélique, charismatique et pentecôtiste, ainsi que ceux des plus anciennes traditions chrétiennes, pour les inviter à s’associer à cette cause.

La passion de Loren s’est affinée au cours de ses dernières années pour se concentrer sur la réalisation d’une traduction ORALE de la Bible dans chacune des plus de 8 000 langues maternelles existant sur la terre ( PrayOMT.com ). La langue maternelle d’une personne est le langage qui parle directement à son cœur, ce qui rend donc ce projet très important. L’objectif est d’accomplir la prière de Jésus, que « la volonté de Dieu soit faite sur la terre comme au ciel » (Matthieu 6:10). Et que se passe-t-il au ciel ? Selon Apocalypse 7:9, il y a « une foule innombrable, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple et de toute langue, qui se tient devant le trône et devant l’Agneau.»

Lors de ses derniers jours, malgré que son corps était rongé par le cancer, Dieu donna à Loren l’énergie de se connecter par Zoom avec des dizaines de milliers de personnes, sur tous les continents, pour partager cette dernière passion. Tout comme Loren nous a montré comment vivre pleinement pour Jésus, il nous a également montré comment terminer fidèlement la course que Dieu a fixée pour chacun d’entre nous. Ces jours furent précieux et nous permirent de transmettre la vision aux générations suivantes et de prier pour elles. Elles ont répondu par un « oui » catégorique : « nous acceptons et mènerons à bien cet appel de Dieu. »

L’avenir de JEUNESSE en mission, de l’Université des Nations et de YWAM Ships est entre de bonnes mains ! Le plus grand nombre des responsables et des volontaires de JEM sont jeunes. Ils sont confiants, compétents et déterminés à mener JEM dans tout ce que Dieu a prévu pour nous pour ces 60 prochaines années.

Le parcours de Loren ( LorenCunningham.com )

Né à Taft, en Californie, Loren est issu d’une famille riche en générations de pasteurs chrétiens. En 1963, il épousa Darlene Scratch, aussi issue d’une famille riche en ministères chrétiens; son appel au leadership complétait celui de Loren et c’est ensemble qu’ils ont dirigé JEM. Il était le visionnaire apostolique, et elle était celle qui développait les personnes et les équipes, et qui se chargeait de la mise en œuvre .

Le parcours éducatif de Loren comprend trois Bachelors, un Master en administration de l’éducation et trois Doctorats honorifiques. Il est l’auteur de six livres: Est-ce bien toi, Seigneur ? (traduit dans plus de 140 langues), Tout à gagner, Oser vivre sur la corde raide, Et pourquoi pas les femmes ? Le livre qui transforme les nations-la puissance de la Bible pour changer un pays, et Éradiquer la pauvreté biblique. (Liste des livres de Loren aux Editions de JEM)

Loren laisse derrière lui son épouse bien-aimée, Darlene Joy Scratch-Cunningham ; sa fille, Karen Joy Cunningham ; son fils, David Loren Cunningham (Judith Fitts-Cunningham) ; et trois petits-enfants, Madison Grace, Kenna Faith et Liam Reid.

Rédigé par Dawn Gauslin, assistante internationale de Darlene Cunningham.

Crédits photos : Susanne Childers et Dawn Gauslin